introduction générale ( pour les extraits présentés à l’oral) : Les caprices de Marianne

INTRODUCTION GENERALE : Les caprices de Marianne
Musset est, ainsi qu’il l’écrit , « un enfant du siècle » (cf la confession d’un enfant du siècle). S’il ne renie pas son héritage classique , il reste, presque malgré lui , une des figures les plus importante de l’époque romantique . Il multiplie les paradoxes : il écrit des pièces de théâtre mais refuse qu’elles soient jouées (depuis l’échec de Nuits Vénitiennes) il écrit Le drame romantique par excellence et préfère l’appeler « Comédie ». Cette pièce , Les caprices de Marianne , met en scène 3 personnages , Coelio , Octave et Marianne . Celio et octave sont deux véritables amis qui ont une conception de la vie très différente . Coelio aime Marianne d’un amour absolu et désespéré mais Marianne s’éprend d’Octave .

Annexe : résumé de la confession d’un enfant du siècle
Résumé de La Confession d’un enfant du siècle

Ce Roman d’Alfred de Musset a été publié en 1836. Musset a alors 26 ans.

Dès 1834 , dans une lettre à George Sand qui fut sa maitresse et qu’il a aimé, Musset exprime le désir de raconter sous forme romanesque l’aventure de leur amour.
Après la mort d’Alfred de Musset, en 1859, George Sand racontera , elle aussi, leur aventure dans Elle et Lui . La même année, Paul de Musset, frère de l’écrivain, lui répondra par Lui et Elle.

Première partie
Dès le début du roman, Octave , le narrateur qui a 19 ans, découvre qu’il est trompé par sa maîtresse. Le jeune héros vit douloureusement cette épreuve. Son désespoir est immense et il ne parvient ni à oublier ni à surmonter cette trahison. Son ami Desgenais, un dandy cynique, l’invite à accorder moins d’importance aux sentiments amoureux . Il essaye de convertir Octave au libertinage et l’incite à rechercher de nouveaux plaisirs dans les bras d’autres femmes. Octave se refuse à suivre les conseils de son ami. Sa tristesse l’incite à passer ses nuits sous les fenêtres de son ancienne maîtresse. Il s’adonne également à l‘alcool.

Deuxième partie
Lorsque Octave découvre que sa maîtresse trahit également l’ami avec lequel elle l’a trompé, il se résout à accepter les conseils de Desgenais : il mène alors une vie de débauche . Oisiveté, fêtes et séduction de courtisanes deviennent son quotidien. Mais ces plaisirs ne parviennent pas à estomper son mal-être . Il se lasse vite de cette vie artificielle et confie à son ami Desgenais l’horreur que provoque en lui cette dépravation.
Troisième partie
La mort brutale de son père met fin à cette période de débauche. Il quitte Paris et retourne dans sa région natale pour y mener une existence austère , comme celle que menait son père. Il y connaît une période de sérénité et de quiétude. Lors d’une visite de charité, il rencontre Brigitte Pierson, une jeune veuve pieuse et discrète de 30 ans. Il lui confie les épreuves qu’il a vécues mais n’ose lui avouer les sentiments qu’il éprouve pour elle. La jeune femme découvrant les sentiments d’Octave essaye de prendre ses distances d’avec lui . Mais finalement Octave et Brigitte s’avouent mutuellement leur amour et deviennent amants. Octave connaît alors une brève période de bonheur.
Quatrième partie
Mais la perfection de cette femme agace Octave. De plus il est miné à la fois par la méfiance et la jalousie que lui ont values ses premières expériences et la vie de débauche qu’il a ensuite connue. Ses sentiments pour Brigitte se détériorent et l’amour fait place à un soupçon maladif. Octave se montre incapable de croire à la sincérité et à l’amour de sa maîtresse. Les scènes, de plus en plus violentes se succèdent. Finalement ils décident de partir en voyage puis s’installent à Paris.
Cinquième partie
La visite d’Henri Smith, ami d’enfance de Brigitte, et visiblement épris d’elle, va changer le cours de leur histoire. Cette présence va exacerber la jalousie d’Octave. Henri Smith , de son côté, essaye de persuader Brigitte de sauver sa réputation et de quitter Octave. Les deux amants continuent de se déchirer et la jalousie d’Octave est telle, qu’un soir, il se retrouve , un couteau à la main, au dessus d’une Brigitte endormie. Puis Octave découvre par hasard, une lettre où Brigitte avoue à Henri que c’est lui qu’elle aime, mais , que par devoir, elle se sent obligée de rester avec Octave.
Octave décide alors de quitter Brigitte avec « tendresse ». Il préfère que « des trois êtres qui avaient souffert par sa faute, il ne reste qu’un seul malheureux ».

Laisser un commentaire

jdvl |
Inspiration sans Nom |
andreana's heart shaped box |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Fables de Chabreh
| impressionsexpressions
| L'itinéraire égaré